Joueur de trompette

Le Nègre

Avec la trompette à ses lèvres

A des lunes blanches de fatigue

Sous les yeux

Là où couve encore la mémoire

Des bateaux négriers

Embrasés par les coups de fouet

Aux cuisses

Le Nègre

Avec la trompette à ses lèvres

A une tête à l’exubérante chevelure

Là domptée,

Tannée comme cuir tellement

Qu’elle en luit

Comme le jais —

Si tant est que jais fasse couronne

La musique

De la trompette à ses lèvres

Est un miel

Dans une coulée de feu

Le rythme

De la trompette à ses lèvres

Est une extase

S’exhalant d’un désir ancien —

Désir

Qui rêve à la lune

Là où le clair de lune n’est rien qu’un éclat

Dans ses yeux,

Désir

Qui rêve à la mer

Là où la mer n’est rien qu’un verre au bar

Taille mauviette

Le Nègre

Avec la trompette à ses lèvres

Dans son veston

Que ferme un seul joli bouton,

Ne sait pas

Sur quel riff glisse la musique

Sa seringue hypodermique

Fichée à l’âme

Mais tout doux

Comme les sons s’écoulent de sa gorge

Le tourment

Se veloute en une note d’or

Traduit par Sika Fakambi

The Negro

With the trumpet at his lips

Has dark moons of weariness

Beneath his eyes

Where the smoldering memory

Of slave ships

Blazed to the crack of whips

About thighs

The Negro

With the trumpet at his lips

Has a head of vibrant hair

Tamed down,

Patent-leathered now

Until it gleams

Like jet —

Were jet a crown

The music

From the trumpet at his lips

Is honey

Mixed with liquid fire

The rhythm

From the trumpet at his lips

Is ecstasy

Distilled from old desire —

Desire

That is longing for the moon

Where the moonlight’s but a spotlight

In his eyes,

Desire

That is longing for the sea

Where the sea’s a bar-glass

Sucker size

The Negro

With the trumpet at his lips

Whose jacket

Has a fine one-button roll,

Does not know

Upon what riff the music slips

It’s hypodermic needle

To his soul

But softly

As the tune come from his throat

Trouble

Mellows to a golden note

Par Langston Hughes

Langston Hughes, né dans le Missouri en 1902, mort en 1967 à New York, fut poète, romancier, dramaturge et essayiste. Il est l’une des grandes icônes du mouvement Harlem Renaissance.

Sika Fakambi est née au Bénin en 1976. Elle a grandi entre Ouidah et Cotonou — a vécu à Paris, Dublin, Sydney, Toronto, Montréal — et réside maintenant à Nantes.