Tous les hommes mes frères

Qu’allons-nous bâtir, mes frères ? 

Temples et sanctuaires et autels sacrificiels

sur lesquels disposer nos offrandes 

longtemps rejetées ? Sur ce corps 

marqué des cicatrices du temps 

des joies passées, allons bâtir 

un autre corps à l’image de nous. 

Alors que claquent les fouets au lointain, 

et sur les pavés lourds les bottes des armées, 

frère, un autre que nous est tombé, 

un autre que nous, maintenant étranger 

parmi tous les hommes mes frères. 

Traduit par Sika Fakambi

What shall we build, my brothers?

Temples and shrines and sacrificial slabs

whereon we will make our offerings

long rejected? On this body 

marked by scars of long

known joys, let us build

another body in our own image.

as the whiplash sounds in the distance,

and army boots tramp on heavy pavements,

brother, another one has fallen,

another one, a stranger now

among all men my brothers.

Par Kofi Awoonor

Kofi Awoonor, né en 1935 dans la région de la Volta, mort le 21 septembre 2013 lors de l’attaque terroriste de Nairobi, est une éminente figure littéraire et politique du Ghana. Il fut poète, romancier, professeur, homme d’état et diplomate.

Sika Fakambi écrit des traductions.